Le Trésor Public, acteur de la relance économique et de la cohésion sociale ». C`est le thème du séminaire de la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique qui s`est ouvert hier à Yamoussoukro. Au cours de ce séminaire-atelier, le ministre de l`Économie et des Finances, Charles Koffi Diby, a insisté sur la nécessité de rechercher les meilleurs effets induits de l`action du Trésor public, en tant qu`acteur important de la gestion des finances publiques qui place la transparence, l`équité et la qualité du paiement au centre de son action. Le tout axé sur des réformes qui ont permis au Trésor public de faire face aux principales obligations de l`État malgré les contraintes liées à la situation de crise. Le ministre Diby a évoqué les défis majeurs qui attendent cette régie financière pour 2012. Il s`agit d`assurer le financement effectif du budget, en mobilisant les 600 milliards de francs Cfa sur les marchés monétaire et financier; intégrer dans les réflexions la nécessité d`approfondir les mécanismes permettant de créer et rendre dynamique un marché secondaire indispensable pour le développement du marché financier; éviter tout retard en matière de règlement d`échéances de la dette extérieure. Ne manquant pas d`omettre les dispositions nécessaires à la mise en oeuvre des Contrats de Désendettement et de Développement (C2D), qui devraient entrer en vigueur en 2012, après l`atteinte du point d`achèvement. Pour le ministre Diby, cette nouvelle étape doit amener à mieux répondre aux obligations régaliennes de l`Etat et à contribuer à l`essor d`une économie prospère. « Comment produire des données financières et comptables de qualité pour faciliter la réduction des comptes ? » ; « Comment améliorer l`image et la crédibilité de l`institution vis-à-vis des usagers et partenaires ? » ; « Comment accroître les ressources mobilisées » ; « Comment gérer de manière rationnelle la trésorerie de l`Etat ?» ; « Comment rendre efficace la politique sociale et améliorer la mise à disposition des ressources humaines et matérielles ?» Et enfin, « Comment faut-il réorganiser le Trésor Public pour lui permettre d`exercer efficacement ses missions croissantes ?». Ces interrogations du Directeur général du Trésor, Adama Koné, trouveront réponses, comme il l`a souligné, lors de ce séminaire. Pendant trois (3) jours, Adama Koné et ses services plancheront donc sur le rapport relance économique-cohésion sociale, pour une Côte d`Ivoire prospère. Jaquelin Mintoh