L’Académie internationale de lutte contre la corruption (IACA) a pour but de pallier, au niveau mondial, les lacunes actuelles de la connaissance et de la pratique dans le domaine de la lutte contre la corruption. Afin de permettre aux Etats membres d’échanger leurs expériences, de se concerter sur la politique générale et d’autres questions d’intérêt général, l’IACA a initié l’Assemblée des Parties prenantes.

Elle permet, en outre, aux pays participants d’exprimer leurs besoins en appui technique et en renforcement des capacités, d’entrevoir les possibilités de coopération.

La 2ème Session de l’Assemblée s’est tenue à Bangkok en Thaïlande du 9 au 11 décembre 2013. 40 pays y ont pris part dont 29 Etats parties et 11 pays observateurs, ainsi que l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC).

La Côte d’Ivoire y était représentée par une délégation de trois personnes de l’Inspection Générale des Finances conduite par l'Inspecteur Général des Finances et comprenant le Chef de la Brigade de Lutte contre la Corruption et un Inspecteur des Finances.

Les travaux de l’Assemblée ont été marqués par les communications des Pays membres sur leurs expériences en matière de lutte contre la corruption, le bilan des programmes et activités de l’IACA dressé par le Secrétaire Exécutif.
Ces travaux ont permis l’examen de plusieurs documents soumis par le Conseil d’Administration, notamment le programme de travail 2014 - 2016 et le budget 2014, les projets de résolution sur l’audit externe, la fonction de la recherche scientifique de l’IACA et les sujets d’ordre général.