A la faveur de l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE, la Côte d’Ivoire a conclu le 29 juin 2012, un Procès verbal agréé du traitement de sa dette avec l’ensemble des pays créanciers membres du Club de Paris. C’est dans ce cadre que Les Etats Unis d’Amérique représenté par son Ambassadeur en Côte d’Ivoire SEM Phillip Carter III a signé avec l’Etat de Côte d’Ivoire représenté par Mme le Ministre Nialé Kaba, un accord d’annulation de la dette bilatéral entre les deux pays. Suivant les termes de cet accord, sur un stock total de 217,90 millions de dollars US soit 108,98 milliards FCFA, les USA, annulent 214,34 millions de dollars US soit 107,2 milliards FCFA. Le stock de 98,37% annulé est issu des six (06) derniers accords de rééchelonnement de dette Pré-date butoir en vigueur au point d’achèvement ainsi que des dettes Post date butoir contractées avant le « Sommet de Cologne » (20 juin 1999). L’encours résiduel de la dette de la Côte d’Ivoire envers les Etats-Unis s’élève ainsi à 3,56 millions de dollars US soit 1,78 milliards FCFA. Cet encours, issu de la dette post date butoir contractée après le Sommet de Cologne, est dû au Département de l’Agriculture des Etats-Unis (USDA) dans le cadre des conventions PL-480 (Riz Américain).