Dans le cadre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D), le Gouvernement Ivoirien a reçu une aide budgétaire d’un montant de 16 398 925 000 FCFA pour l’apurement des arriérés des fournisseurs de l’Etat. Dans sa volonté d’injecter de la liquidité dans l’économie ivoirienne et de soutenir les PME, le Gouvernement ivoirien a débloqué un montant additionnel de 19 951 327 545 FCFA pour ce mois de janvier 2013, en réduction des restes à payer de dépenses à fin 2012. Le montant total de 35 686 281 827 FCFA sera affecté selon la répartition suivante : • Apurement de la dette vis-à-vis des fournisseurs au niveau central à hauteur de 13 811 487 844 FCFA. • Apurement de la dette fournisseurs au niveau de l’administration en déconcentrée pour un montant de 4 888 930 044 FCFA. • Règlement de la dette fournisseurs dans les Etablissements Publics Nationaux (EPN) de la Santé à hauteur de 2 000 000 000 F CFA. • Règlement au profit de la Pharmacie de la Santé Publique (PSP) pour un montant de 2 000 000 000 F CFA. • Règlement en faveur des fournisseurs de l’Agence Nationale de la Salubrité Urbaine (ANASUR) à hauteur de 3 560 335 784 F CFA. • Règlement au profit des fournisseurs de l’Institut Polytechnique Houphouët Boigny (INPHB) pour un montant de 836 029 282 F CFA. • Paiement au titre de la dette « Ecole » pour un montant de 8 589 498 883 F CFA. L’objectif visé à travers ces différents paiements est le respect de l’engagement des 90 jours de la dette « fournisseurs », et la mise à disposition du secteur privé, de la trésorerie nécessaire à la poursuite et au renforcement de ses activités, afin de conforter la dynamique de croissance économique. Dans un souci de transparence, des instructions ont été données aux différents payeurs pour qu’ils procèdent à l’affichage de tous les bénéficiaires.