La pandémie du covid-19 touche la Côte d’Ivoire à l’instar des autres pays du monde avec des répercussions négatives sur la population et sur son économie.

Pour atténuer son impact, le gouvernement ivoirien a élaboré un plan national de soutien économique, social et humanitaire d’un montant total de 1.700 milliards de Francs CFA visant à maintenir l’outil de production, préserver les emplois et à apporter un soutien humanitaire aux populations vulnérables.

Ce plan s’est traduit par la création de quatre (4) fonds, à savoir :

  • Fonds Spécial de Solidarité et de Soutien d’Urgence Humanitaire (Fonds Spécial de Solidarité COVID-19) ;
  • Fonds de Soutien aux Grandes Entreprises (FSGE-COVID 19) ;
  • Fonds de Soutien aux Petites et Moyennes Entreprises (FSPME-COVID 19) ;
  • Fonds d’appui aux Acteurs du Secteur Informel.

L’Inspection Générale des Finances, a été désignée par le Gouvernement pour conduire à postériori une mission de contrôle de ces fonds.

C’est un autre défi que l’IGF devra relever pour non seulement mériter davantage la confiance de sa hiérarchie mais rassurer tous les partenaires techniques et financiers qui accompagnent l’Etat dans cette crise sanitaire.