Le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a quitté Abidjan hier mercredi 05 septembre en début d'après-midi. Il s'envole pour l'Afrique du Sud, après 48 heures passées en terre ivoirienne.Faisant le point de cette visite, dans le cadre d'une conférence de presse au salon d'honneur du GATL, le président Jim Yong Kim s'est dit très satisfait des différentes rencontres qu'il a eues. « J'ai eu des réunions très intéressantes. Je suis content d'avoir fait cette visite. J'ai beaucoup échangé avec les Ivoiriens sur la crise qu'a connu le pays et je sens que les Ivoiriens sont prêts à tourner le dos au conflit. La Côte d'Ivoire a la chance d'avoir des citoyens de premier plan, un leadership de premier plan. Et, nous apprécions beaucoup le leadership du président Alassane Ouattara », a affirmé le tout nouveau président de la Banque mondiale. Puis d'indiquer qu'il a été tellement impressionné par cette visite qu'il est prêt à revenir en Côte d'Ivoire, mais cette fois-ci avec les membres du Conseil d'administration de la Banque. En effet, Jim Yong Kim a fait une importante annonce à cette rencontre. « Je suis prêt à annoncer aujourd'hui, de façon très officielle, que la Banque mondiale tiendra une de ses réunions les plus importantes la prochaine fois ici en Côte d'Ivoire. C'est la première fois que cette réunion sera délocalisée en dehors de Washington. C'est une réunion qui va statuer sur les conditions de mobilisation et d'utilisation des fonds pour les pays les plus pauvres. C'est une réunion importante pour la Côte d'Ivoire et pour l'ensemble des pays qui bénéficient des ressources de la Banque mondiale », a précisé le premier responsable de la Banque mondiale. Il a dit être encouragé par la vision ambitieuse du président de la République, Alassane Ouattara, de faire de la Côte d'Ivoire un pays qui aura une croissance à deux chiffres dès 2014 et un pays émergent à l'horizon 2020