• Chers usagers, nous vous encourageons à utiliser simultanément deux moyens de saisine pour accélérer la prise en charge de votre plainte ou dénonciation
  • Le numéro vert de la BLC (800 00 380) est seulement accessible pour le moment qu\'aux téléphones fixes


La 2ème journée nationale du partenariat Etat /secteur Privé s’est tenue, le jeudi 13 octobre 2016, à Sofitel Hôtel Ivoire sous le Patronage de Son Excellence Daniel Kablan DUNCAN Premier Ministre autour du thème : « Enjeux d’un dialogue Public-Privé constructif pour la vision2020 de notre Economie ». En présence des Membres du Gouvernement, des Diplomates et des Opérateurs Economiques, le Chef du Gouvernement a souligné le rôle moteur du secteur privé national dans le développement économique du pays. A cet effet, il a rappelé les nombreuses réformes entreprises par le Gouvernement dans le but de favoriser un secteur privé performant qui doit contribuer à hauteur de « plus 60% aux 30 000 milliards de F CFA nécessaires pour le Financement du PND 2016-2020 ». En outre, Le Premier Ministre a salué ce cadre de concertation qui permet à L’Etat et le secteur Privé d’accorder leurs violons en vue de contribuer à l’émergence.

Selon, Monsieur Adama KONE, Ministre chargé de l’Economie et des Finances, la périodicité annuelle de cet événement doit « permettre aux deux parties de mesurer la qualité du dialogue, de mettre en lumière les acquis, de relever les principales attentes, de définir les perspectives de collaboration et de proposer les axes d'actions prioritaires à décliner dans l'agenda du Dialogue Public Privé»

Pour cette 2ème Edition, des rencontres « Business to Governement » ont eu lieu, permettant des échanges directs entre les opérateurs économiques et l’Administration Publique sur diverses préoccupations. Le Comité de Suivi des Remboursements de Crédits de TVA a animé un stand pour apporter aux visiteurs des éclairages sur le fonctionnement dudit comité, ainsi que les acquis de son travail depuis sa création. A cette occasion, Messieurs YAPO Victor (Inspecteur des Finances à L’IGF), et SIE René (Consultant) membres du secrétariat technique ont expliqué le but de ce comité qui est un excellent moyen de promotion de la bonne gouvernance visant à définir les modalités et une procédure de gestion inclusives des remboursements de crédits de TVA. Grâce aux réformes initiées par ce Comité, des améliorations significatives portant sur l’approvisionnement de la Régie, la transparence, la célérité et l’équité dans l’instruction et le paiement de crédits de TVA sont devenues aujourd’hui des acquis certains. Avec notamment, le paiement d’un montant de 71,47 milliards F CFA de Janvier à Septembre 2016.

Pour rappel, le Comité de Suivi des Remboursements de Crédits de TVA est une structure paritaire constituée des Membres de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) et de l’Administration Financière (Impôts, Trésor, Douanes). L’Inspecteur Général des Finances en assure la Présidence.