A la suite du communiqué du Conseil des Ministres du Mercredi 07 Septembre 2016, le Porte-Parole du Gouvernement, le Ministre Bruno KONE a rendu public les résultats de l’audit des passifs de l’Etat de la période(2001-2013).

 

Les résultats de ce travail ont abouti au recensement d’un montant de 448 Milliards de francs CFA dont 356 milliards pour les passifs ordinaires de l’Administration Centrale et les Institutions, 92 milliards pour les passifs spécifiques constitués par les baux police et administratifs.

 

Selon le Porte-Parole, le Gouvernement a rejeté 123 milliards et émis de réserves sur 8 autres milliards. Pour rappel, les passifs résultent des prestations au profit de l’Administration mais qui ne respectent pas les règles de gestion budgétaire classique.

 

Au cours de ce conseil, le Gouvernement a donné des instructions aux Ministres concernés pour la mise en œuvre d’un plan d’apurement des passifs validés qui s’élèvent à 225 milliards. Par ailleurs, le gouvernement entend renforcer les mesures prises et le contrôle interne en vue de réduire le risque de constitution de nouveaux passifs dans le cadre de l’assainissement des Finances Publiques.