L’observatoire de l’éthique et de la déontologie du Trésor public a été installé, le 08 juin 2012, au Plateau par le ministre de l’Economie et des finances, Charles Koffi Diby. A cette occasion, le ministre a mis en garde tous les contrevenants à l’éthique et à la déontologie du Trésors public. «Tous ceux qui seraient tentés de ramer à contre courant des valeurs nobles que constituent l’intégrité, l’honnêteté et le respect du bien public, je réitère mon engagement à sévir sans état d’âme» a-t-il mis les agents en garde. Et demandé dans le même temps aux membres de l’observatoire de se munir de courage. Car selon lui, leur mission n’est certes pas aisée mais elle demeure à leur portée. Tout en saluant par ailleurs les initiateurs de cet organe, le ministre Diby a recommandé que l’observatoire soit un instrument efficace au service de la Brigade anti-corruption qu’il a instituée. A la suite de la tutelle, le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Koné Adama, a tenu à rassurer les usagers et les partenaires du Trésor en ces termes. «Notre maison se veut transparente et incolore. Je vous encourage donc à ne pas hésiter à saisir l’observatoire pour tous les manquements éventuels dont vous serez victimes. Nous serons impitoyables à l’égard des coupables si vos récriminations sont avérées» a rassuré le Dg qui promet également que l’observatoire assurera la promotion des comportements exemplaires des agents. Les 9 membres de l’observatoire ont promis d’être à la hauteur de la mission à eux confiée. «Nous avons pris la pleine mesure de l’enjeu et restons confiants qu’un accomplissement rigoureux de la mission qui vient de nous être confiée permettra de trouver effectivement des solutions préventives et curatives aux comportements préjudiciables à l’image du Trésor public» a dit Doféré Koné, coordonnateur de l’observatoire, qui devra faire observer les dispositions du code d’éthique et de déontologie.