DANIEL KABLAN DUNCUN INTERPELLE LES ACTEURS DU CIRCUIT DE LA DEPENSE PUBLIQUE

Dans la matinée du jeudi 29 Janvier 2014,  le PREMIER MINISTRE a prononcé une conférence de presse à l’immeuble sciam au plateau. Cette conférence qui est la quatrième du genre avait pour terme : « croissance, développement, social et humain, voie vers l’émergence ».
Au cours de son propos liminaire le Premier Ministre a présenté les acquis de l’action gouvernementale au niveau de trois axes prioritaires que sont la Paix et Sécurité, Réconciliation et Cohésion Sociale  relance Economique et reconstruction post-crise. Ensuite, le Chef du Gouvernement a entretenu son auditoire quant aux perspectives d’avenir.
Le Premier Ministre a souligné les performances économiques réalisées par la Côte-d’Ivoire avec un taux de croissance moyen de 9% au cours des trois dernières années. A cela, il faut ajouter les reformes entreprises dans tous les domaines d’activités qui ont produit d’excellents résultats sans oublier la réalisation de grands travaux d’infrastructures (Routes, Ponts, Hydrauliques et Energies).

La Bonne Gouvernance constitue une priorité pour le Gouvernement. C’est pourquoi, Monsieur Daniel KABLAN DUNCAN a insisté sur la stabilité macro-économique en vue de  poursuivre l’assainissement des Finances Publiques et d’accroitre les marges budgétaires pour faire face aux défis du développement. Le Premier Ministre a apporté des éclairages sur le dossier de la dette intérieure en distinguant les notions   d’arriérés de l’Etat et les passifs qui sont des dépenses « anormales » faites sans respect ni des procédures budgétaires ni des dotations allouées. Le Premier Responsable du Gouvernement a interpellé les Administrateurs de crédit. Il a affirmé que : « tout fonctionnaire qui commettrait des fraudes sera passible de sanctions ». Tout cela traduit la ferme volonté de Gouvernement d’assainir des Finances publiques par la rationalisation des dépenses de l’Etat.